Du 2 Février au 12 Mai 2019
Jours d'ouverture: 
Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi et Dimanche

Février 1939, la chute de Barcelone provoque un exode sans précédent. Près d’un demi-million de personnes fuit l’avancée des troupes franquistes et franchit les Pyrénées. C’est la Retirada. Parmi les réfugiés qui débutent leur exil en France par un internement dans des camps des Pyrénées-Orientales, Antoni Clavé. Ce jeune peintre affichiste barcelonais au succès prometteur avait mis son talent au service de l’armée républicaine. À Prats de Molló puis à Perpignan, au camp des Haras, Clavé dessine ses compagnons d’infortune et ses gardes tirailleurs sénégalais. Ses dessins sont remarqués et lui permettent d’être libéré, grâce à l’entremise de Martin Vivès, artiste peintre perpignanais et futur conservateur du musée des beaux-arts.

GRATUIT