18° 28°
Weather

48h à Perpignan : Culturelle et branchée ! 

  • Gastronomie
  • Tourisme

Envie d'une escapade ensoleillée ?

Cap sur Perpignan et ses accents chantants, ses rues bordées de maisons colorées, ses places égayées de fontaines. Profondément catalane, terriblement vibrante, on la découvre affichant ses boutiques à la mode, ses cafés tendance, ses façades Art Déco.
Perpignan… la rayonnante ! Vous êtes au centre du monde de Dali.

Jour 1

  • 10h. Le ciel est immensément bleu et dans l’air flotte un parfum de légèreté. Droit devant, le Castillet ; la porte d’entrée de Perpignan a des allures de petit château. En passant sous son arche de briques rouges, les rues commerçantes s’éparpillent vers le cœur historique. Il faut alors remonter vers la Loge de Mer, un superbe édifice gothique, qui abrite l’office de tourisme. Sous le regard éternel de la Vénus de Maillol, les bâtisses affichent la couleur. Du rose, de l’ocre, du jaune… Sur la gauche, la cathédrale St Jean se profile avec son clocher en fer forgé.
 
  • 12h. C’est l’heure de l’apéro ! En passant par la place de la République où les cafés ont pris leurs aises, on jette un œil à la boutique d’Olivier Bajard. Il faudra revenir acheter les chocolats et gâteaux de ce MOF, à la fois pâtissier, chocolatier, glacier et confiseur. En attendant, direction la rue Paratilla et ses saveurs épicées. Ici, les bars et caves à vins ont sorti jambon, huîtres et vin.
 
  • 14h. Shopping. Dans les rues, les boutiques s’enchaînent. Les adresses se font tendances, à la mode ou plus intemporelles. Dans un décor aux allures de showroom, la Maison Caldeira fait le plein de bijoux, d’objets de décoration, de produits de beauté, mais aussi de meubles de designers. À deux pas, la vitrine des Toiles du Soleil livre ses célèbres tissus rayés, toujours fabriqués dans le département.
 
  • 17h. Dans un renfoncement de la rue des Trois Journées, Séréni’Thé propose douceurs et boissons le temps d’une pause sucrée ! En reprenant la balade, un coup d’œil aux bijouteries permet de découvrir le grenat de Perpignan (IG), une pierre d’un rouge sombre et intense ; fierté de l’artisanat traditionnel.
 
  • 20h. L’heure du dîner a sonné. Bio, tradi, gastro, world food, Perpignan regorge de savoureuses adresses mettant à l’honneur les produits frais et locaux.
 
  • 22h. Il est temps de s’abandonner au plaisir du parcours lumière qui colore les façades du quartier St Jean ; une expérience immersive. Mais Perpignan se vit autant le jour que la nuit ; une virée dans bars, clubs et discothèques pour danser jusqu’au bout de la nuit !

Jour 2

  • 10h : Et si l’on prenait un peu de hauteur pour découvrir Perpignan dans toute sa splendeur ? Au dernier étage des Galeries Lafayette, le rooftop permet d’admirer les toits de la ville, un café à la main. En contrebas, le quai Vauban et ses terrasses de cafés à l’ombre des grands platanes, court le long de la Basse canalisée entre pelouse et massifs de fleurs. Sereine, l’ancienne capitale des Rois de Majorque se fait solaire.
 
  • 12h : Bourdonnantes, les Halles sont The place to be ! Ici, tout le monde se retrouve. À midi, dans une atmosphère plus familiale. Sur les étals, fromages, charcuterie, olives, fruits de mer et vins font le régal des gourmands. On s’installe pour savourer. À l’intérieur ou en extérieur dans le grand patio ombragé. En soirée, ambiance garantie !
  • 15h : Place maintenant à la culture. Au 21 de la rue Mailly, derrière une immense porte en bois, se cache le musée Rigaud. Dans ses salles lumineuses à la scénographie contemporaine, les expositions s’enchaînent. À découvrir à partir du 24 juin, celle qui mettra à l’honneur Guino et Renoir sur le thème de « La couleur de la sculpture », labellisée « Exposition d’intérêt national ».
 
  • 17h : Si vous n’êtes pas rassasiés, vous pourrez flâner à la recherche des galeries d’art, boutiques et ateliers de créateurs qui jalonnent la Ville.

Nos adresses coup de cœur :

Mangez, sortez, profitez …

Nos autres articles

qui peuvent vous intéresser