Vendredi 21 Avril 2017
Horaires: 
À 19:00

Faust, personnage populaire en allemagne depuis plus de cinq siècles, a intrigué et intéressé de nombreuses générations d’auteurs, de musiciens et de peintres. soupçonné de sorcellerie, on dit de lui qu’il avait vendu son âme au diable… sylvain Creuzevault se penche à son tour sur le mythe en prenant le contre-pied, celui d’un anti-Faust.

Le jeune metteur en scène souhaite porter au plateau ce mythe du savoir universel et malheureusement trompeur. Il se demande ce que devient le mythe de Faust dans une société totalitaire marchande qui fait du savoir un pouvoir et une solitude souvent aussi. Il met en lumière une société où la rationalité scientifique, capable d’éclairer les ombres antérieurement sources de mythes, semble actuellement incapable de procéder à leur désactivation, à leur dissolution. Dans le mythe originel, le pacte permet à Faust de devenir tout ce qu’il n’est pas. Sylvain Creuzevault lui le renverse : le capital faustien nous impose de ne rester que ce que nous sommes. C’est au travers de trois destins croisés, d’hommes et de femmes de pouvoir dans notre société du XXIème siècle qu’il place son intrigue.

Il s’agira donc d’un Faust contre son propre mythe, une sorte d’AntiFaust, dont le titre qualifie son démon, un nouvel ange, Angelus Novus.

Plein tarif: de 12,00€ à 22,00€
Thème manifestation: 
Théâtre