Les armes de la ville de Perpignan (blason, sceau) ont été octroyées par le roi Martin d’Aragon en 1400 à la demande des consuls et hommes probes de Perpignan qui désiraient modifier le sceau du consulat. Il leur accorde de "changer le sceau et les armes à volonté", pourvu qu’il y ait toujours les armes royales de la maison d’Aragon et l’effigie de Saint-Jean-Baptiste. Le livre des Provisions de la Ville conserve ce texte assorti d’une magnifique enluminure représentant Saint-Jean-Baptiste portant l’agneau entouré d’angelots, apposé sur les « barres catalanes » sang et or.

 

 

 

 

Source : "Perpignan une et plurielle", publication collective de la Ville de Perpignan.

Mis à jour : Mardi 30 Septembre 2014 - 16:27